Barème de l'impôt 2018

Le barème de l'impôt sert à calculer le montant de l’impôt brut sur le revenu. C’est un barème progressif par paliers composé de 5 tranches dont les taux d’imposition associés vont de 0 % à 45 %.

En 2018, les paliers et plafonds des tranches ont été augmentés de 1 %, afin de tenir compte de l’inflation.

Barème de l’impôt 2018

Tranche d’imposition

Revenu imposition

Taux d’imposition

Tranche 1

jusqu’à 9 807 €

0%

Tranche 2

De 9 808 € à 27 086 €

14 %

Tranche 3

De 27 087 € à 72 617 €

30 %

Tranche 4

De 72 618 € à 153 783 €

41 %

Tranche 5

Au dessus de 153 784 €

45 %

Décote possible

En cas de faibles ressources, il est possible de modérer le montant de son impôt par l’intermédiaire d’un système de décote.

Il est ainsi possible de bénéficiez d'une décote si le montant brut de l’impôt sur le revenu ne dépasse pas 1 569 € (pour les célibataires, divorcés ou veufs) ou 2 585 € (pour les couples soumis à imposition commune).

La décote est égale à la différence entre d’une part 1 177 € pour une personne seule ou 1 939 € pour un couple et d’autre part les 3/4 du montant de l’impôt.

Exemple pour un impôt brut de 1 400 € :

3/4 x 1 400 € = 1 050 €

La décote est de 1 177 € - 1 050 € = 127 € (célibataire) ou de 1 939 € - 1 050 € = 889 € (couple).

Le montant de l'impôt après décote est ainsi de 1 400 € - 127 € = 1 273 € (célibataire) ou de 1 400 € - 889 € = 511 € (couple).

Calcul en 4 étapes

Le barème de l’impôt se calcule à partir du revenu net imposable, en 4 grandes étapes :

- on divise le revenu net imposable par le nombre de parts de quotient familial sachant que le nombre de parts dépend de la situation familiale et des personnes à charge (enfants mineurs, majeurs, handicapés, personnes invalides).

- au chiffre obtenu, on applique le barème prévu pour une part de quotient familial.

- la valeur obtenue est multipliée par le nombre de parts.

- au chiffre obtenu, on applique la décote.

Exemple de calcul

Selon le revenu net imposable, le taux marginal d’imposition n’est pas identique. L’exemple ci-dessous montre les opérations simples à effectuer par tranche. Il suffit ensuite d'additionner les résultats de chaque tranche puis de les multiplier par le nombre de parts.

Un célibataire a perçu un revenu net imposable de 32 000 € (son quotient familial est de 1 part)

Fraction jusqu’à 9 807 € : 0 €

de 9 808 € à 27 086 € : (27 086 € – 9 808 €) * 14% = 17 278 € * 14% = 2 418.92 €

De 27 087 € à 32 000 € : (32 000 € – 27 087 €) * 30 % = 4 913 € * 30% = 1 473.90 €

L'addition des montants d'impôt obtenus par tranche et multiplié par le nombre de parts (ici égal à 1) donne le montant total de l'impôt brut : 0 € + 2 418.92 € + 1 473.90 € = 3 892.82  €.

Pour obtenir l'impôt net à payer, plusieurs corrections sont apportées au montant de l'impôt brut :

  • Il faut prendre en compte le plafonnement des effets du quotient familial
  • L'avantage en impôt lié au nombre de parts est plafonné dans certaines situations
  • Il est possible d’appliquer des réductions ou des crédits d’impôt

 

Malgré la tendance du gouvernement à supprimer tout avantage fiscal, il reste quelques solutions pour vous aider à baisser votre impôt sur le revenu. Une simulation vous permettra de prendre conscience de l'impact que peut avoir un investissement en loi Pinel sur vos impôts et sur votre épargne.

Commentaires des lecteurs

N'hésitez pas à envoyer un commentaire pour parler de ce sujet ou poser vos questions au sujet de votre impôt.

Commentaires

Vous pouvez commenter cette page et poser vos questions à ce sujet.

Restez informé des nouveautés

L'impôt change chaque année.
Restez informé automatiquement des dernières nouveautés de l'impôt :

A propos de nous

Guide Impôts est un site d'information sur l'impôt sur le revenu. Il vous présente des dossiers vous aidant à mieux appréhender l'impôt sur le revenu.

Carte de France des centres des impôts